lundi 25 septembre 2017

CHOC DES CULTURES ET TRADITIONS ?????

.
C'est la FRANCE du 21ÈME SIÈCLE,
la faute à qui  ??

À tous nos politiciens qui ont fermé les yeux depuis "1981"pour obtenir des voix ?

 Faite circuler, il faut que cela se sache.....

Descente de police à Marseille, à la recherche de stupéfiants au domicile d’une jeune dealeuse !
Découverte d'une boucherie clandestine halal, exploitée par ses parents dans leur logement !
Ce que vous voyez c'est la France de demain.

C'’est la désintégration de notre pays en marche vers l’obscurantisme.



PARTIES COMMUNES

SUR UN BALCON


dimanche 24 septembre 2017


samedi 23 septembre 2017

jeudi 21 septembre 2017

FLORIAN PHILLIPOT QUITTE LE FN


Florian Philippot : «Bien sûr, je quitte le Front national»

Par Le figaro.fr publié le 21/09/2017 .

Sa décision est prise. Florian Philippot a annoncé ce jeudi sur France 2 qu'il «quittait le Front national». 

«On m'a dit que j'étais vice-président à rien... Écoutez, je n'ai pas le goût du ridicule, je n'ai jamais eu le goût de rien faire, donc bien sûr je quitte le Front national», a annoncé celui qui a longtemps été considéré comme le bras droit de Marine Le Pen après avoir rejoint le parti en 2009
.
Le départ de l'eurodéputé semblait inévitable. La veille, il avait été rétrogradé au rang de vice-président sans attribution. Marine Le Pen avait annoncé qu'elle lui retirait la stratégie et la communication du FN, après l'intervention de Florian Philippot dans l'émission Punchline, sur CNews, lors de laquelle il avait jugé que le mouvement «est en train de faire un retour en arrière terrifiant». Ajoutant: «Le visage qu'il renvoie en ce moment est épouvantable». «Florian Philippot, sollicité par mes soins, n'a pas répondu à la demande de mettre un terme au conflit d'intérêts résultant de sa double responsabilité de vice-président du Front national chargé de la stratégie et de la communication et de président de l'association politique “les Patriotes”», a donc chargé Marine Le Pen dans un communiqué, avant de sceller son sort: «J'ai pris la décision de lui retirer sa délégation à la stratégie et à la communication. Sa vice-présidence sera, à compter de ce jour, sans délégation.»
«Le FN va enfin connaître l'apaisement»

Dans la foulée, plusieurs proches de Florian Philippot ont eux aussi annoncé leur départ du parti à l'instar de l'eurodéputée Sophie Montel, adhérente depuis plus de 30 ans. «J'envoie aujourd'hui ma lettre de démission à Marine Le pen», a indiqué sur Twitter cette frontiste qui avait déjà été privée cet été de ses fonctions de présidente du groupe à la région Bourgogne Franche-Comté.

Au Front national, le départ de l'énarque a été sévèrement commenté. 

«Le FN va enfin connaître l'apaisement face à un extrémiste sectaire, arrogant et vaniteux qui tentait de museler notre liberté de débattre»a lâché Louis Aliot, le compagnon de Marine Le Pen, sur Twitter. 

Dans un second tweet, il ironise: «Fait divers dans le Paf (le monde de la télévision, NDLR): 

Gonflée à l'hélium médiatique, une montgolfière se crashe».





mercredi 20 septembre 2017

QUESTION. REPONSE


J’ai reçu , lundi 18 septembre, une réponse à la question que j’avais posée à Lidl au sujet de la suppression des croix de l’Anastasis sur les emballages des produits dits “grecs” de sa gamme alimentaire Eridanous. 
On m’y dit sa désolation, on y reconnaît son erreur et on promet de changer « dès que possible » les emballages. 
Dont acte. 
Mais on m’y affirme sans ciller : « Il n’a jamais été et ne sera jamais de notre intention d’exprimer des points de vue idéologiques ou politiques dans la conception de nos produits ». C’est évidemment faux… Voyez ce qu’on pouvait trouver, en août dernier, en bas de la première du catalogue hebdomadaire Lidl en Italie sur « Les épices et saveurs d’Orient »… 
Les croissants de lune sont bien présents sur les dômes des mosquées !

mardi 19 septembre 2017

dimanche 17 septembre 2017

LE GRAND PARDON DE MACRON AU PHOTOGRAPHE HARCELEUR


Notre maître est trop bon !

Emmanuel Macron est un Président généreux, compréhensif, défenseur de nos libertés. 
Il vient, en effet, de retirer la plainte qu’il avait déposée en août dernier contre un photographe de VSD qui avait eu l’indélicatesse, selon lui, de le harceler et d’avoir attenté à sa vie privée alors qu’il était en vacances à Marseille. 
Cette plainte était une grande première dans l’histoire de l’Élysée, et le photographe de VSD l’avait trouvée hors de proportion et, surtout, totalement injustifiée.

Au micro de RTL, Thibaut Daliphard, qui n’a rien d’un paparazzi agressif, avait affirmé qu’il n’avait jamais pénétré dans la propriété marseillaise (la résidence officielle du préfet de région, propriété de l’État) où le chef de l’État avait choisi de passer quelques jours de vacances… 
Et que le harcèlement était une accusation malvenue. 
Le photographe s’était contenté de suivre le Président en voiture, et non à moto, et que son arrestation, ses six heures de garde à vue et le visionnage de toutes les images de son ordinateur et de son appareil photographique, tout cela était parfaitement injustifié, plus proche des méthodes propres aux dictatures que d’une république démocratique.

Il aura fallu que le Président revienne de son audacieux périple aux Antilles, où il n’a pas toujours eu les mots doux face aux multiples drames humains que son administration n’a pas vraiment su prévenir, pour qu’il fasse amende honorable et retire sa plainte.

Est-ce là un changement de cap de sa communication, une com’ en dents de scie qui, d’une façon générale, est très peu appréciée des Français, tous les sondages le prouvent ? Emmanuel Macron a-t-il décidé de descendre de son Olympe pour, humblement, faire acte de contrition ?

Euh, franchement, je ne le pense pas. 
Je le crois incapable d’un tel revirement. 
Emmanuel Macron poursuit son objectif : régner sans vraiment s’occuper de ce que pensent les médias et leurs lecteurs qui, accessoirement, ont pourtant permis son élection.

Vendredi dernier, à 9 h 47, avec à ses côtés un Castaner au garde-à-vous, fier comme Artaban, et une Nicole Belloubet, telle une humble servante debout à sa droite pour servir la soupe, n’a-t-il pas convoqué les chaînes de télévision pour qu’ils immortalisent la scène : la signature de la promulgation de la très controversée et peu efficace loi sur la moralisation de la vie publique. 
Une mauvaise imitation de Donald Trump qui signe, parfois, ses décrets devant la presse.

Macron, metteur en scène de son quinquennat, qui ne respecte rien des traditions présidentielles et qui est vraiment prêt à tout pour attirer la foudre sur son auguste personne. 
Prêt à tout et souvent à n’importe quoi. Les Français se demandent avec amusement quelles vont être ses prochaines séances de photos, celles qu’il aura décidées, pas celles de photographes audacieux comme celui de VSD.

Mais pour revenir et terminer sur ce retrait de plainte, 
Le Figaro rapporte qu’Emmanuel Macron l’aurait fait « en geste d’apaisement ». 
Notre maître est trop bon
Entre nous, ne serait-ce pas plutôt parce que cette plainte risquait tout simplement de faire pschitt ?

Floris de Bonneville Journaliste via Bld Voltaire